Un bio-informaticien évolue entre la science du vivant et l’informatique. Il se charge de la conception des logiciels permettant d’aider les chercheurs en biologie. Les personnes qui souhaitent devenir bio-informaticiennes doivent obligatoirement posséder 2 compétences. En ce qui concerne les formations spécialisées pour devenir bio informaticien, il faudra obtenir le DUT, le diplôme d’ingénieur sans oublier la licence et le Master.

Études et formations pour devenir bio informaticiens

Les passionnés de la bio-informatique qui souhaitent devenir bio-informaticiens doivent suivre des formations universitaires. Différents diplômes peuvent permettre de devenir bio-informaticien ou bio-informaticienne notamment le DUT génie biologique option bio-informatique, licence biologie, parcours mathématiques et informatique du vivant, Licence biologie, parcours et génie bio-informatique, licence sciences du vivant, parcours biologie-informatique-bio-informatique, Master mathématique et informatique du vivant, bio-informatique biologie structurale, bio-informatique et modélisation.

D’autres formations universitaires peuvent également servir dans sa carrière de bio informaticien : licence pro bio-informatique traitement des données génomiques, bio-informatique biostatistique, bio-informatique, biochimie structurale et génomique… La seconde compétence indispensable pour exercer ce métier scientifique s’obtient en s’inscrivant à des écoles d’ingénieurs. Le Cnam Paris met en place un cursus complet, des écoles d’ingénieurs proposent des spécialités à partir de la dernière année d’études. Universitaires et ingénieurs peuvent poursuivre leurs études en préparant un doctorat ou Master spécialisé.

Les qualités requises pour devenir bio-informaticien

Un bio-informaticien travaille étroitement en collaboration avec un biologiste. Pour bien connaître les attentes de ses supérieurs, il doit faire preuve d’un grand sens de l’écoute et aimer travailler en équipe. Le bio informaticien doit aussi savoir s’adapter à ses besoins. Le spécialiste qui traite plusieurs données biologiques et informatiques est une personne qui possède un esprit de synthèse et d’analyse. La rigueur et la méthode font partie des principaux atouts permettant d’évoluer dans 2 sciences aussi différentes que sont la biologie et l’informatique. Il doit également faire preuve de créativité afin de contourner les problèmes rencontrés lors de la phase de conception d’un outil informatique.

Les différentes missions du bio-informaticien

La personne qui exerce dans le domaine de la bio-informatique a pour mission de créer des logiciels capables d’exploiter efficacement les ressources récoltées durant les phases d’expérience. Ce spécialiste crée des programmes informatiques conformes aux besoins des chercheurs. Pour cela, il travaille en étroite collaboration avec des scientifiques. En tant que biologiste, il doit comprendre les indications informatiques relatives à la biologie et extraire les données pertinentes. Pour effectuer des recherches en bio technologique, sur le génome humain ou biomédical, il faudra recourir à des techniques avancées et des algorithmes très puissants.