Le principe de l’agriculture bio est qu’il s’agit d’un ensemble de pratiques agricoles qui respectent les équilibres écologiques de la biodiversité et autonomie des agriculteurs. La particularité de ce système est qu’il se distingue par son mode de production fondée sur la non-utilisation de produits chimiques de synthèse. Ce mode de production durable respecte l’environnement.

Principes de l’agriculture bio

Le fonctionnement de l’agriculture biologique n’utilise ni engrais chimiques ni produits chimiques de synthèse lors de la fertilisation des sols. L’objectif de cette méthode agricole se base sur la prévention. Les agriculteurs choisissent les espèces et variétés adaptées ainsi qu’un apport suffisant en matière organique. De cette manière, les plantes sont résistantes aux maladies. En pratiquant la rotation des cultures dans le fonctionnement de l’agriculture biologique, cette pratique contribue à diminuer les maladies et les animaux néfastes qui vivent dans le sol. La rotation des cultures réduit aussi les adventices qui sont des herbes indésirables. La pratique de l’agriculture biologique prend également en compte le recyclage des matières organiques. Ainsi, les légumineuses sont cultivées par les agriculteurs afin de fixer l’azote dans l’air tandis que le fumier et le purin des animaux exploité dans la ferme servent de fertilisants.

Fonctionnement de l’agriculture biologique, pour l’équilibre de la terre et la santé de l’homme

Les principes de l’agriculture bio s’appuient sur une approche globale de la ferme et de son environnement. Les agriculteurs bio s’intéressent aux composantes techniques ou économiques, sociales, environnementales ou historiques. Ce mode de production se base sur l’équilibre entre les animaux, les sols et les cultures. Le fait de favoriser les équilibres et l’activité biologique des sols permet de nourrir les sols qui font vivre les animaux. C’est surtout les cohérences de fonctionnement du système que visent les producteurs bio. L’agriculture biologique représente aussi un des 4 signes officiels de la qualité agricole. Les principes de l’agriculture bio s’appuient sur un règlement rigoureux et harmonisé que les acteurs de la filière doivent respecter en intégralité.

Objectifs du système de production biologique

D’après les directives de la production, transformation, étiquetage et commercialisation des aliments provenant de l’agriculture biologique, le mode de production est conçu dans le but d’augmenter la diversité biologique dans l’ensemble du système, maintenir la fertilité des sols à long terme, accroître l’activité biologique des sols, utiliser les ressources renouvelables dans les systèmes agricoles, recycler les déchets d’origine végétale et animale afin de restituer des éléments nutritifs pour le sol. Le fonctionnement de l’agriculture biologique privilégie le bon usage des sols, de l’air et de l’eau en réduisant au maximum les formes de pollution générée par les pratiques culturales.