La bio-informatique est née de la rencontre entre la biologie et l’informatique. Cette science multidisciplinaire prend en compte le travail de biologistes, informaticiens, mathématiciens, médecin, physicien et bio-informaticien. Leur objectif est de résoudre des problèmes liés à la biologie. Cette étude de l’information biologique passe de son site de stockage dans le génome aux nombreux produits des gènes dans la cellule.

Spécificités de la bio-informatique

La récolte d’informations en biologie a beaucoup évolué depuis l’avènement de nouveaux moyens techniques capables d’étudier l’ADN ainsi que d’autres composants d’organismes vivants. Afin d’analyser ces données, les scientifiques ont recours aux nouvelles technologies de l’information. Les spécialistes se sont intéressés aux nouvelles technologies de l’information, car cette technologie dispose d’une immense capacité de stockage et d’analyse.

La bio-informatique est une discipline qui couvre les sciences de la vie comme la protéomique, génomique et biologie des systèmes. L’objectif des bio-informaticiens est de fournir des informations centrales accessibles dans le monde entier. Ces données aident les scientifiques à rechercher, présenter et analyser les renseignements. La discipline de la bio-informatique propose des logiciels d’analyse de données afin d’effectuer des études de comparaisons et d’informations. Les bio-informaticiens peuvent fournir des outils visant à modéliser, explorer, visualiser et interpréter les documents.

Champs d’application de la bio-informatique

De nombreux champs d’application ou sous discipline ont été créés grâce à la bio-informatique. Ainsi, la bio-informatique des séquences se charge de traiter et analyser les données provenant de l’information génétique et contenue dans la séquence de l’ADN ou celle des protéines. Cette pratique se base surtout sur l’identification des ressemblances entre les séquences, l’identification des gènes ou les régions biologiquement pertinentes de l’ADN ou des protéines. La bio-informatique structurale se charge de la reconstitution, analyse et prédiction de la structure 3D ou au repliement des macromolécules biologiques grâce à divers outils informatiques. La bio-informatique des réseaux et bio-informatique statistique sont d’autres champs d’application de cette discipline scientifique.

Que penser de la bio-informatique ?

On pense souvent qu’en bio-informatique on constate une relation unidirectionnelle, celle de l’informatique au service de la biologie, c’est le cas des modélisations, logiciel d’analyse ADN… Pourtant, cette discipline peut également être bidirectionnelle c’est-à-dire que la biologie est au service de l’informatique. C’est le cas notamment de l’ordinateur à ADN qui fut créé par L. Adleman en 1994. L’ordinateur biologique se sert du codage ADN afin de résoudre des problèmes complexes et opérations combinatoires. En 2002, des spécialistes ont pu créer un calculateur à ADN suffisamment intelligent pour jouer au morpion.